Artistes

ARTISTES

Les artistes d’Esperluette magazine

Esperluette 02

BRUNA GINJA LOPES 

Bruna s’intéresse à diverses branches artistiques et est toujours à la recherche de nouvelles expériences créatives.

Riche des enseignements fournis par diverses écoles d’art, elle a commencé à travailler en tant qu’illustratrice en 2018.

CHRISTIAN COIGNY 

Basé sur les rives du lac Léman, Christian Coigny a développé au cours des 30 dernières années une carrière dans la photographie traditionnelle en noir et blanc en parallèle de son travail dans la publicité et la mode. Son travail est ancré dans une éducation classique et, fortement influencé par des peintres américains tels qu’Edward Hopper, Georgia O’Keefe ou Andrew Wyeth. Il utilise principalement la photographie argentique. Il aime particulièrement le contact humain que son travail lui apporte et apprécie que les gens voient une photo qui n’a pas été modifiée, montrant exactement ce qu’il a vu. Après une carrière publicitaire couronnée de succès, notamment pour plusieurs marques de luxe, il consacre désormais la plupart de son temps à son travail personnel tout en exposant dans diverses galeries et musées en Europe.

christiancoigny.ch

Anélia Prepont

Autodidacte dans le « lettrage », cet art de dessiner les lettres. Elle aime le dessin, les mots et l’art. Elle réalise des cartes pour les restaurants, des vitrines ou des petites fresques murales contenant des informations écrites. Anélia offre son temps et son art à Esperluette.

Esperluette 01

RÉANE VUARRAZ et HELENE MCGEACHY

Diplômées de l’école d’arts visuels Ceruleum à Lausanne, elles ont collaboré pour faire naître les illustrations de ce premier numéro d’Esperluette. La première affectionne le Japon, les images poétiques et douces mariant techniques traditionnelles et digitales. Helen aime traiter les images de façon épurée, de préférence en lien avec l’architecture et la mode.

Costa Rica 2017 Tous droits réservés Copyright Daniel Balmat Lausanne

DANIEL BALMAT

Daniel était le photographe du « juste ». Dans un monde où plus d’un milliard de photographies sont faites et partagées chaque jour, lui n’en faisait que lorsque la lumière ou le bon moment se présentait, quand il l’estimait juste.

Pas à l’économie ! Mais avec l’élégance et la discrétion du félin qui le caractérisait et ce souci constant du travail fait dans le respect des règles de son art et des êtres et objets photographiés. Déclencher l’obturateur de son appareil ne devenait que le dernier geste d’un long processus.Contemplatif, curieux, actif, il aimait l’esthétique et le beau bien plus que le chaos et le désordre, comme on le voit sur ses photos de nature. Et si chaos il y avait, il le fallait « ordonné » !

Généreux de son temps et de ses conseils, il se montrait toujours disponible pour aider un collègue ou un ami qui le demandait.Ainsi laisse-t-il un immense vide dans le cœur de ceux qui ont croisé son chemin ou qui ont eu la chance de partager des tranches de vie avec lui…

Natasha Efimova

Cette illustratrice pratique, entre autres, le « lettrage », cet art de dessiner les lettres. Elle nous a fait l’honneur de dessiner plusieurs citations pour ce premier numéro. Natasha est également l’artiste derrière les illustrations du « Cahier pour les enfants ».